Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
23 janvier 2013 3 23 /01 /janvier /2013 07:43

Or un miroir a pour finalité de nous permettre un regard panoramique sur nous-même.

Il nous offre ainsi la vision grâce à laquelle nous serons en mesure d'effectuer les actions qui favorisent l'harmonie de notre représentation.

 

Les Contes produisent les mêmes effets.

Comme les miroirs, les modèles qu'ils affichent, diffèrent selon le lecteur car ils lui sont propres.

Et ceci depuis des siècles...

 

Ils nous divertissent, certes, mais simultanément ils nous enseignent. Comme l'enfant qui apprend à marcher ou à parler, nous ne percevons qu'ils sont enseignements qu'en constatant leurs effets : Sur notre bien-être, sur notre aisance à parcourir joyeusement notre chemin, en Alliance avec la vie.

 

Pour témoignage, j'ai relevé ces quelques observations dans l'ouvrage d'Henri GOUGAUD, "le rire de la grenouille" .

Quelquefois, accompagnées de mes commentaires, je vous les offre en partage.  

 

1)    Les contes n’enseignent pas, ils montrent :

Malgré leurs épreuves, « Tous les héros en sortent grandis et triomphants ».   Confiance, source de Patience et Courage : La Vie gagne toujours.    

 

2)      « L’ermite répondit qu’il avait rétabli une juste harmonie en lui-même et qu’il avait attendu que le ciel se mette naturellement à l’unisson »   

 

3)      La Raison est plus désireuse de Pouvoir que de Vie

 

4)   Depuis que le monde est monde c’est le rêve, servi par la raison, qui gagne. Toujours.

      Exemple : Invention de l’avion par l’homme qui se rêvait oiseau 

 

5)      Le LIEVRE (innocence joyeuse, capacité de s’oublier pour n’être plus que conscience tendue vers le désir de l’autre, attention affectueuse capable de miracles dont celui d’abolir les questionnements) et la HYENE (désir de pouvoir, de possession, et n’avoir pour horizon que la peur de n’être plus là) cohabitent en nous et ont le droit de vivre.

A nous de tempérer notre HYENE, afin qu’elle ne dévore pas notre LIEVRE, en la respectant et en lui donnant de quoi ne pas avoir faim et redevenir sauvage.   

 

6)      Les contes nous disent que tout ce qui nous environne est aussi vivant que nous, que le visible et l’invisible sont les 2 seuls vrais pays du monde. 

 

7)  Une aide imprévue lui viendra. Non pas parce qu’il est plus méritant qu’une autre mais parce qu’il est bien accordé.  (Même affirmation que (2))

 

8)  Une voiture (notre corps), tirée par des chevaux (notre force vitale). Un cocher (notre mental) tient les rênes. Notre moi authentique, le voyageur, devrait choisir la destination et les étapes.

Quand il ne le fait pas, pourquoi ? Dort-il (Anesthésié) ? Soumis (A quoi, à qui )?

Le cocher, ne s’occupe que de conduire tout droit en évitant les cahots si possible. Il peut ainsi rouler jusqu’à ce que les chevaux soient épuisés et que la voiture s’effondre.

 

9)  Je ne crois pas au hasard. Ou alors il est d’une telle cohérence qu’il faudrait lui trouver un autre nom.   FAM « Alliance avec la Vie »              

 

10)  Qui d’entre nous reconnaîtra n’avoir jamais éprouvé cette méfiance subite devant l’Amour offert ? Cette désorientation, cette peur qui fait que l’on se replie aussitôt derrière les remparts de l’intelligence et du raisonnement plutôt que de l’accueillir ? Comment commencer ?

            FAM : En accordant à la Confiance le bénéfice du doute, qui, se sentant spolié, s’en ira.  

  

11)   Rien ne nous est inaccessible, pourvu que nous anime une attention à l’autre débarrassée de peurs, jérémiades, avidité et surtout de ce fatal croc-en-jambe à la Confiance, le doute 

 

12)  Ce n’est pas l’Autre qui régénère, c’est son Affection , même supposée. 

FAM : Et RECIPROQUEMENT c’est son Indifférence (ou rejet, ou abandon), même supposée, qui détruit. 

 

13)  Un guerrier n’en pouvait plus de risquer sa vie, de se battre. Mais il ignorait l’art de la paix. Toujours mêmes rages malgré sa bonne volonté. (FAM: Toute ressemblance avec toi, qui que tu sois, n'aurait rien de surprenant) Un ermite cultiva avec lui une relation d’amitié et de confiance. Ensuite il résuma le juste processus :  Il faut d’abord, vaincre la peur. Alors peut venir l’attention. De l’attention, la paix du cœur. De la paix du cœur, l’amitié de tout ce qui vit sur terre. C’est cela la Paix !  

 

                Et pour conclure je rajouterai un mini-conte qui m'a bien plu et qui me semble illustrer si bien les affirmations 11 et 12 :

                Une colonnie de grenouilles décide de migrer sur un autre territoire. Sur le chemin, il y a un grand trou dans lequel tombent 2 grenouillettes.

                Toute l'équipe s'arrête et observe avec effroi ce drame. les 2 chûteuses se démènent pour remonter à la surface mais en vain.  Alors, la chef du groupe leur exprime sa pitié et reunit ses troupes pour chanter un cantique au-dessus du précipice pour accompagner les 2 grenouillettes dans leur fin de Vie.

                 L'une des deux, épuisée, abandonne. l'autre continue ses essais. Son endurance lui permet enfin de sortir de ce piège naturel. Toutes les autres la félicitent et lui expriment leur admiration. Alors, elle leur répond: Excusez-moi, je ne peux vous entendre, je suis sourde. Mais je vous remercie car vos encouragements m'ont été d'un grand secours.  !!!!

 

                Agréable journée !!!

                Françoise

 

PS : Ateliers "Confiance et Communication" avec support des Contes :

       Programmation : 4 soirées Contes sur 4 mois ET, bientôt, 4 Contes sur 2 Dimanches.

 

                   

Partager cet article

Repost 0
Published by Psychologie et Communication - dans Se re-connaitre
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Françoise-Louise A - M
  • : Méthode ACC = Apprendre à Choisir la Confiance. Epanouissement personnel et des collectivités où nous intervenons (familiales, sociales, professionnelles)
  • Contact

Profil

  • Psychologie et Communication
  • Me Praticien en PNL. Parce que le défaut de communication est à l'origine de la plupart des conflits, y compris avec soi-même, J'ai conçu la méthode ACC = Apprendre à Choisir la Confiance

Texte Libre

Recherche