Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
30 juin 2010 3 30 /06 /juin /2010 11:53

Ca commence bien, j'me suis plantée

Quand dans la vie, j'ai débarqué

Une drôle de gare, un drôle de train

Pas une famille... pour baladin

La case départ d'un autre jeu

Colin-maillard, ou trouve qui peut

Le mode d'emploi, la garantie

Y'en avait pas, dans mon colis

 

                               Pourtant je dois reconnaitre

                               Que l'on m'a aidée à naître

                               Car sans ceux qui sont les miens

                               Moi,  je, n'existerais point

 

Si dire je veux, n'est pas facile

Se taire pour mieux, là c'est débile

On fera face sans tout savoir

Pour laisser sa place à l'Espoir

Créer de peu c'est entreprendre

Choisir le jeu, pas en dépendre

Peur d'avancer, ne pas agir

C'est répéter, l'dernier soupir

 

                              Même si je dois reconnaitre

                              Que l'on m'a aidée à naître

                              J'ai le pouvoir des enfants

                              Fragiles autant qu'exigeants

 

Si mes raisons, mes évidences

Sont ma mission, parfois je pense

Est-ce un doux rêve, suis-je éveillée

Impression brève... d'Eternité

Si nos passions sont, quelle chance,

Nos partitions pour l'existence

C'est une Royaume qu'il faut construire

Dieu sera l'homme (la femme aussi) de l'Avenir

 

                              Bien sûr, je dois reconnaitre

                              Que l'on m'a aidée à naître

                              N'empêche que ma Liberté

                              Résulte de ma Volonté

 

                              Pas question que je m'inquiète

                              Des "pourquoi", c'est le "comment"

                              Mon premier pas et ma quête

                              Ma vie est mon instrument

 

                              Ma vie est mon instrument

                              La tienne est mon plus beau chant

                              La tienne est mon plus beau chant

                                        La Votre : Est mon plus beau chant !

 

        Françoise-L.

        Adhérente SACEM

Partager cet article
Repost0

commentaires

M
<br /> Superbe blog, merci de partager cette astuce et notez en premier lieu que je partage moi aussi pleinement cette opinion ! Euh, votre travail est sincèrement bien bon, le tout est très instructif...<br /> PS : Je vais vous faire un peu de publicité auprès de mon entourage, vous l'méritez !<br /> <br /> <br />
Répondre
<br /> <br /> J'ai eu le plaisir de découvrir votre commentaire en ouvrant ma messagerie ce matin.<br /> <br /> <br /> Merci pour ce très agréable "début " de journée.<br /> <br /> <br /> ici ou là, A bientôt<br /> <br /> <br /> NB : j'ai visité votre blog d'entrepreneur (très belles présentations) mais cela ne m'a pas permis de découvrir comment vous avez eu l'occasion de faire un tour du côté de mon blog -du moins de<br /> celui-ci. J'aurais été moins surprise de vous rencontrer sur celui que j'anime en controledegestion. Si pour moi les 2 disciplines sont compatibles, pour vous aussi, sans doute. Proposition de<br /> voyage sur http://controledegestion.over-blog.com <br /> <br /> <br /> <br />
L
<br /> <br /> Ainsi nous ouvrons les yeux<br /> Sur ce monde fort curieux<br /> Qui bien souvent nous malmène<br /> Pour nous faire grandir un peu.<br /> <br /> <br /> Merci Françoise de partager ton talent.<br /> <br /> <br />  <br /> <br /> <br /> <br />
Répondre
P
<br /> <br /> Je t'en remercie tout autant.<br /> <br /> <br /> Ton texte me rappelle cette phrase du "Dialogue avec l'Ange" : <br /> <br /> <br /> "Oiseaux engourdis, je vous effraie afin que vous voliez"<br /> <br /> <br /> Amicalement<br /> <br /> <br /> <br />
S
<br /> <br /> Oui oui, j'avais bien saisi le sens du cachet "Sacem" ; oui aussi, pour le sens donné à l ' inspiration, puisque depuis le  début de mes écritures, soit près de trente ans déjà, et<br /> quotidiennement, j'ai sur ma table d'écriture ce que vous pouvez voir en la page de mon blog du dimanche 2 mai : Carinthie, fin de blog<br /> <br /> <br /> - Car oui, je pensais l'arrêter quand un écrivain est venu adhérer à mes pages, ce jour-là, ce que je pris immédiatement pour un signe, me positionnant aussi dans ce dilemne de continuité ou non,<br /> et je fis le bon choix, puisque je n'aurai connu vos pages non plus..., du moins ces récentes-ci....<br /> <br /> <br /> - Ravi que mon apport vous ait été, sinon éclairant, une pierre posée sur votre chemin pyramidal... Bonnes heures Jupitériennes, et le Jeudi, c'est mon Jour, puisque né sous le signe de cette<br /> planète..... la plus lointaine.... donc la plus proche !<br /> <br /> <br /> <br />
Répondre
S
<br /> <br /> Oui, "choisir le je(u)" , pas en dépendre (s ' en dé-prendre)..."<br /> <br /> <br /> ah, vous chantez aussi , là, toute SACémisée ? Pour un de mes livres, j'eus droit à l'honneur d'être soutenu par la CNL ..., un cachet...(contre les maux / mots de tête ?.)<br /> <br /> <br /> <br />
Répondre
P
<br /> <br /> Tout d'abord je vous remercie très sincèrement car votre commentaire "Choisir le je(u)" tout en maintenant "pas en dépendre" donne à cette phrase un sens nouveau qui me parait nettement<br /> mieux adapté que mon écriture originale.<br /> <br /> <br /> Puisque vous écrivez également vous avez sans doute remarqué que l'inspiration se manifeste souvent comme une "écoute" et la mise en mots nécessite l'outil orthographe qui révèle<br /> parfois une distorsion de sens quand le son est identique.<br /> <br /> <br /> C'est d'ailleurs ce qui enrichit l'expression chantée car celui qui entend interprète aussi à sa manière.<br /> <br /> <br /> En tous cas, merci d'avoir enrichi ce texte.<br /> <br /> <br /> Cordialement<br /> <br /> <br /> NB : Précision SACEM (comme sur le texte de mon autre blog où je vous ai aussi rencontré) seulement pour signaler que ce texte est déjà enregistré à la SACEM<br /> <br /> <br /> <br />

Présentation

  • : Le blog de Françoise-Louise A - M
  • : Méthode ACC = Apprendre à Choisir la Confiance. Epanouissement personnel et des collectivités où nous intervenons (familiales, sociales, professionnelles)
  • Contact

Profil

  • Psychologie et Communication
  • Me Praticien en PNL. Parce que le défaut de communication est à l'origine de la plupart des conflits, y compris avec soi-même, J'ai conçu la méthode ACC = Apprendre à Choisir la Confiance

Texte Libre

Recherche