Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
22 septembre 2010 3 22 /09 /septembre /2010 07:59

Une fois n'étant pas coutûme, j'ai pensé comme si j'étais un(e) autre, comme si j'étais vous.

 

Un titre c'est vraiment du condensé de résumé.

Même en choisissant la confiance, j'aurais besoin d'un peu plus d'indications pour estimer si cet ouvrage peut 

  - Me donner des réponses à mon questionnement, même si la réponse reçue est génératrice d'une nouvelle interrogation.

 - M'apporter effectivement au moins une information qui facilitera mon "dressage" ou redressement.

 

Supposons qu'à présent ce soit vous qui pensiez comme moi, ce NB vous donne le moyen d'avoir accès au sommaire en cliquant sur l'adresse du blog que j'ai créé en accompagnement de cet ouvrage :

   http://choisirlaconfiance.over-blog.com/

 

 

A bientôt ici pour d'autres débats.

Les discussions sur cet ouvrage seront désormais centralisées sur le blog identifié ci-dessus et conçu pour cela.

 

Cordiales pensées

Françoise

Partager cet article
Repost0
31 mars 2009 2 31 /03 /mars /2009 18:16

Voilà le dernier tag dont m'a gratifiée céli-battante....

 

Réponse objective : C'est un Etat Interne extrêment agréable pouvant être induit par un comportement de Soi-même, ou de l'Autre ou Simultané, mais cette manifestation externe n'est pas obligatoire.
Il peut être aussi la résultante d'un Processus Interne induit par l'enchantement de nos sens devant la vision de la beauté émouvante, l'écoute d'une sublime mélodie ou d'une voix aimée,  le ressenti d'une caresse ou d'un baiser désiré. 

Réponses subjectives :
C'est quand tu penses à ma fête, à mon anniversaire
C'est quand tu penses à ta fête, à ton anniversaire, et que je te vois inquiet(e) pendant toute la journée en croyant que j'ai oublié ( c'est un peu incharitable mais c'est pour te faire gagner en niveau d'intensité)
C'est quand notre enfant regarde, sur le sol du jardin, s'il voit les traces du traineau du père Noël, et que je l'aide...et que l'on trouve.
C'est encore n'importe quel moment authentique de partage.

En fait, ne le répétez pas :
le Bonheur, c'est celui qui me "cafte" que c'est l'Amour qui se présente, quel que soit son déguisement de l'instant.
Alors, démasqué, Amour abandonne ses artifices et danse avec moi sur la musique de nos rires réunis.

A présent taggons !!!  eh,eh !
Wam, à qui je dois indirectement - de son époque "peu importe" - les tags de Céli-battante.
Marc qui aura bien une idée fulgurante.
Lilou, qui nous offrira sans doute un grand enchantement.
Roméo et Juliette, ça fait 2 de plus (ben quoi !)
Bernard, paroles,paroles, paroles, et, pourquoi pas,
Max et Teminik mes amis slameurs ...
Liste ouverte ..., par la voie des commentaires, à ceux qui n'ont pas encore de blog.

A bientôt

Françoise

Partager cet article
Repost0
20 mars 2009 5 20 /03 /mars /2009 09:31
Cette fois-ci, lâchez crise et offrez-vous, il suffit d'un CLIC, le spectacle qu'un ami m'a adressé par mail et que vous découvrirez, en empruntant le chemin des Amis des Poètes que je vous prête bien volontiers.

Laissez vos marques ! installez-vous confortablement pour optimiser le plaisir de vos sens de l'Ouïe, de la vision (de l'âme) et acceptez vos émotions. Aucun danger. Près !   TOP !


http://lesamisdespoetes.over-blog.com/article-29245970.html



Amitié

Françoise-L.
Partager cet article
Repost0
20 février 2009 5 20 /02 /février /2009 07:19

La forme choisie - poésie slamée - a pour finalité de ne pas être arrêtée, par votre conscient, au seuil de votre inconscient. 
 "Tchut, tchut-tchut, tchut-tchut, tchut-tchut"  est votre réplique... 

           Naissance et  Enfance

  Tchut, tchut-tchut, tchut-tchut, tchut-tchut" 
   Faut pas rater les rails. Aie, aie.
   Tchut, tchut-tchut, tchut-tchut, tchut-tchut" 
   Hier j'étais dans la gare. peinard.
   Tchut, tchut-tchut, tchut-tchut, tchut-tchut" 
   Où serai-je demain ? Dans l'bain
   Tchut, tchut-tchut, tchut-tchut, tchut-tchut" 
    Bain d'foule qui se défoule. Ca roule

    J'suis une locomotive
    Y a tout qui me motive
    Les mots mis sur ma route
    Faut pas que je les shoote
    J'écrase, j'écrase
    J'ne dis pas tout
    Pas tout de suite
    Que les toutous
    Se prennent une cuite
    Un bon litron d'télévision
    Et puis s'effritent sur l'paillasson
    J'ne dis pas tout
    Pas tout de suite
    Si j'suis pas crue
    Ne s'rai pas cuite
    Tuyeaux perçus
    J'passe par une fuite.

              Adolescence

    Tchut, tchut-tchut, tchut-tchut, tchut-tchut" 

    J'ai du rater un rail. Aie, aie.

    Tchut, tchut-tchut, tchut-tchut, tchut-tchut" 
    J'me sens à demi libre. Je vibre
    Tchut, tchut-tchut, tchut-tchut, tchut-tchut" 
     Qui a  changé le décor? Dehors
     Tchut, tchut-tchut, tchut-tchut, tchut-tchut" 
     Il faut que j'accélère. Sévère.

     J'suis une locomotive
     Faut pas que je dérive
     Les mots mis sont derrière
     S'accrochent à ma bannière
     J'avance, j'avance
     J'révèle pas tout
     Pas tout de suite
     Que les toutous
     Se prennent une cuite
     Un bon litron d'télévision
     Et puis s'effritent, sur l'paillasson
     J'révèle pas tout
     Pas tout de suite
     Ne m'ont pas crue
     M'auront pas cuite
     Tuyeaux perçus
     J'passe par une fuite.
     
               Maturité

    Tchut, tchut-tchut, tchut-tchut, tchut-tchut" 
    Je suis sortie des rails. aie, aie
    Tchut, tchut-tchut, tchut-tchut, tchut-tchut" 
    Je vais me ramasser. Cassée
    Tchut, tchut-tchut, tchut-tchut, tchut-tchut" 
     Voilà que j'monte en l'air. Super
    Tchut, tchut-tchut, tchut-tchut, tchut-tchut" 
     Je chante comme un oiseau. D'là-haut

      J'suis une locomotive
      Qui sait planer me suive
      Les mots mis en turban
      C'est l'arc-en-ciel devant
      Je vole, je vole
      J'me sers de tout
      Chez les toutous

      Toutous s'affolent

      Aucun rigole. 
      Plus de litron.  Z'ont des visions 
      D'apocalypse
      Faut qu'ils s'éclipsent
     J'me sers de tout
     Chez les toutous

     Toutous s'affolent

      Aucun rigole. 
      Plus de litron. Z'ont des visions 
      D'apocalypse
      Et ils s'éclipsent

                  Tuyeaux poreux
                  L'eau se répand
                  Et nage qui peut
                  Seul un mot ment
                  
                  Z'ont tout planté
                  On a poussé
                  Se sont barrés
                  Avec notr' blé
                  Mais pas l'terrrain
                  Ni le bon grain
                  Le plus que rien
                  A s'partager.

                  Le plus que rien !!!
                  A s'partager.
                  
          Françoise -L.
 
          En fait, ce texte a initialement été composé pour participer à une soirée Slam organisée par Max au Paradox (Un nom qui me convient parfaitement) Le thème était "Locomotive".

       Et j'étais bien loin d'avoir pensé consciemment à ce que le miroir de la crise m'a fait percevoir :
La seule alternative au capitalisme, autre que le communisme  (Marx ne l'avait pas expérimenté, c'est son excuse) :     
Le SOLIDARISME       
    
   

Partager cet article
Repost0
8 février 2009 7 08 /02 /février /2009 06:20
 "Le modérantisme est à la modération ce que l'impuissance est à la chasteté"

 Traductions : 
L'addiction  est à l'Affection ce que l'indifférence est à l'Indépendance
La pitié est au Respect ce que la soumission est à la Compassion 

Référence
Un révolutionnaire de 1793, reprise, en l'état et pour l'Etat, par l'abbé Pierre en 1949 et
traduite par votre correspondante d'aujourd'hui en 2009.

       
Que votre Journée soit ensoleillée d'Amour en toute Liberté 
   

         Françoise-L.

NB : Ma traduction économique de cette citation est sur : http://controledegestion.over-blog.com/
        Et ma traduction Poétique sur :
http://lesamisdespoetes.over-blog.com/
Partager cet article
Repost0
4 janvier 2009 7 04 /01 /janvier /2009 07:31

    La Vie (ensemble intergénérationnel des Autres) est notre partenaire.
    Dans les termes de cette alliance, il nous revient la mise en route du "Bien" et il lui appartient l'initiative du "Mieux".
    Celui qui croit ne pouvoir s'engager et entreprendre qu'une fois réunies les conditions idéales d'un succès déterminé, pense à l'envers. Comme dirait, presque, un de mes amis paysan,
"il met la charrue DEVANT les boeufs".

    La Nature, et spécifiquement la nature humaine, nous donne pourtant l'exemple, dès notre venue au monde :
    Le bébé naît, tout plein de fontanelle, car ses os ne sont pas encore définitivement soudés. Aucune mère ne s'en plaindra.
    Il en est de même pour toute création.
    C'est le commencement qui génère l'existence de la suite et la concrétisation accomplie n'est jamais totalement prévisible.
    La personne, qui impose un cadre strict à ses résultats, fige ses ressources.  

   
Le mieux n'est pas l'ennemi du bien, il en est le prolongement 
    C'est le désordre qui est l'ennemi du tout. Que chacun soit à sa place :
         - Au niveau du concept : le Bien
         - Au niveau de l'entreprise : l'Au mieux
         - Au niveau du Résultat : le Satisfaisant
         - Au niveau des effets du résultat : le Mieux 

   Mais non, vous ne lisez pas mon blog "controledegestion".
  
Je reconnais que ce qui est bien pour ici serait peut-être mieux pour là-bas...
  
 En alliance avec la Vie, puisque l'auteur navigue de l'un à l'autre, que les lecteurs "qui l'aiment la suivent".(lien)

   A tous, Amitié (nouvelle puisque de l'an NEUF).    Ca, c'est de la logique "AmisdesPoetes" (lien)

  A très bientôt, sur mes résidences secondaires d'over-blog.com  qui s'avèrent paradoxalement ( signe de l'alliance) toutes principales .

   Avec une pensée reconnaissante pour cet opérateur (OVER-BLOG) 


        Françoise-L.

Partager cet article
Repost0
21 octobre 2008 2 21 /10 /octobre /2008 08:20
Dimanche,
Quand je vous ai proposé de partager "L'Eveil de l'Ame" , en écrivant les dernières lignes je n'ai pas pu m'empécher de penser que l'âme libérée représentait aussi le grand départ ou grand retour aux sources de la Vie.
Et je me suis alors posé la question, à laquelle je n'attendais pas de réponse : l'Ame de qui ?

Lundi,  j'ai compris.
Bon voyage, soeur Emmanuelle !
Sois heureuse et que ton Bonheur se déverse sur tes frères et soeurs humains,
telle une pluie bienfaisante qui rendra fertiles tous les coeurs, qu'ils soient exposés en plein air, sans abri, ou
enfermés dans des murs virtuels ou réels dont tu trouveras bien les failles.

     Françoise -L.  A-M
Partager cet article
Repost0
27 septembre 2008 6 27 /09 /septembre /2008 17:49
Marc a été, dit-il,  tagué,
Ce fut vraisemblablement fulgurant.
Par ricochet, je me suis retrouvée sur l'image
Alors, puisque j'y suis, je dessine.
    Voici les ingrédients : Ouvrir un livre page 123, sauter le chiffre 4 et aboutir à la 5ème ligne.
     A partir de là, rédiger les 5 lignes qui suivent ... et partager l'instant.
     Les guillemets ne suffisent pas, il convient d'identifier le titre de l'ouvrage, le nom de l'auteur, l'édition ...
     Et puis, choisir 4 autres participants et leur proposer d'en faire tout autant.
Eh bien voici ma proposition :
 
  "Il (l'enfant) accepta que les prises électriques soient des objets qu'il doive contourner dans la trajectoire des jeux où, à quattre pattes, il arpentait l'espace. Mais l'interdit, pour être admis, n'en restait pas moins un lieu de fascination, puisqu'il détourna ses explorations sur les objets reliés à ce jeu interdit. Ses parents le laissèrent jouer avec le poste de radio dont il explora tout le fonctionnement.  
  Références : L'Ange et le fantôme, de Didier DUMAS, Editions de minuit, 1985 
                  Note de la bloggueuse
Nous qui sommes grands, nous avons gardé ce comportement mais nous ne sommes plus frustrés car nous avons compris que le courant ne nous intéresse que par ses effets. Que nous importe qu'il soit visible ou pas. L'important c'est qu'il soit. 

 A présent il me reste à désigner 4 bloggueurs 
 Marie-Anne (Didascalie- cercle littéraire d'étudiants) Thierry (La réussite au quotidien) Annette et Jacques ( La spiritualité au quotidien) et Adam qui m'a permis de vous rencontrer en m'accueillant dans la communauté du "monde spirituel " d'over-blog
Cette liste est conforme au règlement, en vertu des grands principes,  
En vertu des grands sentiments, que celui qui passe par ici, au-delà de sa sur-prise, puisqu'il est au courant, en profite pour aller fouiller dans les pages 123 de ses livres.
Amicalement  

     Françoise - Louise A-M
Partager cet article
Repost0
8 janvier 2008 2 08 /01 /janvier /2008 12:21
Les années nouvelles nous invitent à entreprendre.

Nous sommes demain : Ce demain pour lequel nous avons programmé tant de bonnes résolutions.
Mais par quoi commencer?

Je vous suggère de vous rappeler que vous êtes le héros de votre aventure terrestre et, qu'en tant que tel, vous avez une mission qui dépasse vos propres intérêts tout autant que vos propres moyens.

Alors, pensez systématiquement aux héros des contes de votre enfance, et, si le souvenir s'est un peu effacé,  retournez à la source car cette littérature est encore accessible dans les librairies contemporaines..
Il n'y a que les livres d'enseignements non dépassés qui perdurent. 
Conclusion logique: les contes offrent un enseignement qui est toujours d'actualité.

Et que remarquerez-vous? Le héros, quel qu'il soit, réussit toujours grâce au soutien d' un personnage issu du merveilleux. 
Ce personnage est la manifestation de son partenariat avec la Vie :
Le héros a en charge l'engagement et l'action
La Vie a en charge l'évolution de la conjoncture pour que les choix du héros s'avèrent les meilleurs.

La Vie ne peut pas agir directement
Le héros ne peut pas contrôler le futur.

A chacun ses fonctions pour l'intérêt de tous.

Pour cette raison, si un évènement vous surprend, prenez l'habitude de remplacer la question 
Pourquoi ceci s'est-il produit ?  La réponse peut attendre
par la question: Comment je m'en sers ? La réponse est urgente

Et votre année se déroulera harmonieusement.
En plus, en récompense de votre attitude confiante, vous recevrez :
Les informations qui vous indiqueront les " Pourquoi ". 
Une occasion de vous réjouïr en constatant combien elles sont nombreuses et justifiées et de remercier votre partenaire pour son efficacité.

Aimer le chemin n'est pas incompatible avec aimer la destination.
Je vous souhaite un très agréable chemin pour vous rendre de 2007 à 2009.

Très Bonne Année 2008 !

Partager cet article
Repost0
21 décembre 2007 5 21 /12 /décembre /2007 11:05
           Noël est avant tout une date anniversaire.  
        C'est le moment de renaître à l'année à venir.

        Ce jour là, il est important d'avoir le courage, parfois la témérité, de quitter son fauteuil ou son strapontin et de monter sur la scène de sa vie:

        Alors, artistes pour une nuit,  vous vous sentirez éclairés par les projecteurs des lumières de l'univers, à dimension humaine ou stellaire, et votre plus grand désir sera d'être en état de partage.  SUIVEZ CE DESIR, quelque soit le lieu où il vous emmene :
        En famille, chez des amis, dans le bar du coin, au resto du coeur: Peu importe, suivez-le.  

        Emportez un brin de sourire, un soupçon de joie, des bonsoirs en pagaille et :
        A vos marques! Prêts! Osez!

       Que ce bout d'an soit pour vous une fête et pensez que le sur-mesure, s'il est moins courant donc plus difficile à réaliser que le standard, c'est quand même le grand luxe.

        A l'année prochaine

        Authentiquement vôtre.
Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : Le blog de Françoise-Louise A - M
  • : Méthode ACC = Apprendre à Choisir la Confiance. Epanouissement personnel et des collectivités où nous intervenons (familiales, sociales, professionnelles)
  • Contact

Profil

  • Psychologie et Communication
  • Me Praticien en PNL. Parce que le défaut de communication est à l'origine de la plupart des conflits, y compris avec soi-même, J'ai conçu la méthode ACC = Apprendre à Choisir la Confiance

Texte Libre

Recherche