Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
9 avril 2012 1 09 /04 /avril /2012 17:30

Voilà l'affirmation qui aboutit obligatoirement à l'impossibilté de réaliser un projet qui nous tient à coeur.

 

En effet, imaginons que je prononce cette phrase à l'instant.

Ce soir, au coucher j'y pense encore et je m'endors en languissant presque mon réveil matinal.

Or que se passe-t-il ?  Quand j'ouvre les yeux, le jour qui devait être "demain" est devenu "aujourd'hui.

Tout est à recommencer.

Vous souriez, c'est déjà ça.  Mais rien n'est résolu.

 

Juste un clin d'oeil pour mettre en évidence que la programmation d'un commencement doit indiquer une date précise qui ne pourra être transformée par le cours du temps.

"Je commence demain" devenu "Je commence le 10 avril" : est une résolution que la nuit n'empêchera pas de tenir .

 

Il suffisait d'y penser.

 

Joyeux  lundi de Pâques.

 

Françoise

  

 

 

 

 

Partager cet article
Repost0
27 juillet 2011 3 27 /07 /juillet /2011 09:26

Je poursuis ma lecture de "Nous les Dieux" de Bernard WEBER et je vous offre en partage sa devise et ma proposition.

Je pense que le choix dépend des circonstances comme dormir la nuit n'implique pas de renoncer à veiller le jour.

 

Sa devise "L'Amour pour épée, l'Humour pour bouclier"

Ma proposition : "L'Humour pour épée, l'Amour pour bouclier".

 

N'empêche que ma proposition est rarement inefficace. la sienne me parait, actuellement, souvent euphorique (ne pas confondre euphorie et optimisme).

Néanmoins, elle m'a permis, en inversant les rôles, de formaliser l'antidote le plus efficace de la violence avant qu'elle ne contagie et ne devienne sourde (= ne plus être capable d'entendre au propre (écouter) comme au figuré (comprendre).

 

 

A bientôt

 

Françoise

http://choisirlaconfiance.over-blog.com/  

Partager cet article
Repost0
19 octobre 2010 2 19 /10 /octobre /2010 07:23

Nous devons évoquer 2 contextes :

 

1) Si cet autre n'est pas en possession de ses facultés mentales, soit parce qu'elle sont inachevées, soit parce qu'elles sont détèriorées, la réponse sera OUI, mais sous conditions.

 

2) Si tel n'est pas le cas, la réponse est NON.

 

Dans le cas où la réponse est OUI, il est cependant nécessaire de prévoir des échéances, relativement rapprochées, pour évoquer des rencontres destinées à mesurer les avantages des initiatives décidées. 

Ces entretiens pourront les rendre évidents à la personne soutenue, lui permettront d' émettre aussi les inconvénients vécus et de programmer, en partenariat, les actions correctrices des éventuels "effets" indésirables .

 - Un enfant qui ne veut pas être enseigné

 - Une personne incapable de gérer son quotidien soit parce qu'elle est dépendante d'une addiction sévère soit parce qu'elle est atteinte d'une maladie invalidante.

 

Dans le cas où la réponse est NON, agir pour le bien d'une personne non consentante aboutit à l'effet inverse.

Raison de plus si elle a le sentiment d'être manipulée et si elle voit dans l'initiative du "sauveur" une opération qui ne sert que les intérêts de celui-ci, emballée dans des apparences d'altruisme auxquelles lui-même, niveau conscient, peut croire.

En effet, dans ce cas, la victime se transformera en bourreau, donc en opposition totale au sauveur qui, s'il persiste, deviendra lui-même bourreau. 

Bourreau contre Bourreau engendre forcément la violence.

On assiste alors à une lutte stérile dont l'enjeu devient le Pouvoir.  Le "sauveur" initial devient amnésique et oublie ses "bonnes" intentions  à l'origine du conflit. 

Ce blog ne se veut pas politique, pour les réflexions de cet ordre je préfère utiliser mon blog controledegestion.

 

Néanmoins, les tensions que nous observons aujourd'hui et dont je crains la persistance si ce n'est l'expension, peuvent servir d'exemple à cet article :

- "Nous voulons la modification du Régime des Retraites pour le Bien des moins nantis, pour Vous et vos enfants (car évidemment "On" présume que les enfants ne pourront qu'avoir les mêmes conditions de vie que leurs parents) qui ne pouvez pas vous constituer une retraite par Capitalisation et aurez vos seules ressources du mode Répartition."

- "Nous ne voulons pas de Votre réforme qui nous concerne Nous, car Vous, qui la votez, êtes de ceux qui, de toutes façons, disposerez de ressources issues de la Capitalisation."

- Vous l'aurez quand même !

- Vous disposez du pouvoir législatif, nous disposons du pouvoir de l'effectif. 

L'objectif d'origine est oublié car le nouveau challenge devient :  Pouvoir contre Pouvoir, lequel l'emportera !

 

En fait, il eut été très simple de résoudre pacifiquement le conflit : Par voie de référendum où la majorité qu'elle soit silencieuse ou bruyante aurait arbitré sur l'opportunité de l'opération ou pas.

Mais les combattants en présence ne veulent pas d'un arbitrage objectif car les premiers ne le proposent pas et les seconds ne le demandent pas.  

 

Je terminerai donc cet article par une prière dont j'ignore l'auteur mais dont j'ai souvent observé la sagesse : "Seigneur, protégez-moi de mes amis. De mes ennemis, je m'en charge ! "

 

            A bientôt

            Françoise  

Partager cet article
Repost0
13 octobre 2010 3 13 /10 /octobre /2010 08:48

Un témoignage qui présentera peut-être pour vous un avantage induit confortant le titre.

N'hésitez pas, dans ce cas, à partager le bénéfice de cette conséquence favorable personnelle, par la voie des commentaires.

 

Vous connaissez ma devise, fer de lance de mon 1er ouvrage : "Alliance avec la Vie."

Cela implique que lorsqu'une situation qui, à priori me contrarie, se présente, je me demande désormais systématiquement : Comment je m'en sers ? Car je retiens le principe qu'elle m'est favorable.

 

C'était hier matin. Pour faire réparer mon véhicule - qui s'essouffle un peu au seuil de sa 10ème année et qui aurait une tendance à l'alcoolisme (carburant) -

Je m'adresse d'abord au concessionnaire de la marque (logique?) qui me fait comprendre que le tarif du diagnostic et surtout des réparations éventuelles constitueraient un apport personnel opportun justifiant que l'acquisition d'un véhicule neuf serait une meilleure stratégie.

Vous dis pas le montant du devis estimatif. J'ai préféré oublier !

N'empêche que ce que j'ai compris c'est que faute de pouvoir investir dans du neuf, les soins à apporter à ma bécane seraient désormais de la compétence de mécaniciens artisans.

J'en connais un qui avait déjà procédé, à coût compatible avec mon budget, à des"soins 3ème âge" de mon véhicule, tout à fait efficaces, je décide donc d'y retourner.  

Et c'est là que la saga commence...

A un carrefour, 3 voies se présentent :

       1er essai, 1ère voie, ce n'est pas la bonne !   Je dois poursuivre pour trouver l'opportunité du demi-tour...

       2ème essai, 2ème voie, pas la bonne, non plus. Là encore je ne peux que poursuivre et constater à mon retour au point de départ que je viens de "perdre une bonne 1/2 heure".

       La 3ème voie reste exploitable mais je n'y croyais plus trop et je me demandais si je ne devais pas interpréter ce contre-temps comme le signe du fait que je devais renoncer à cette initiative. Ai-je une urgence d'emploi du temps qui justifierait que j'abandonne? Non ! Donc j'essaie la 3ème voie en me disant que je comprendrai peut-être plus tard.

      Youpi ! J'arrive à destination... en même temps que le patron qui ne "passait que pour 10 minutes".

      Sans mes détours, je l'aurais raté.

      Je lui expose mon problème et il répond tout à fait à mes attentes, en trouvant normal ma démarche et normale l'attitude du réparateur-vendeur.

      C'est déjà un bon début. Mais la suite est quasiment stupéfiante.

      Je lui fais part de mon litige avec le constructeur (voit PS à la fin de cet article). Je lui dis que j'ai abandonné les poursuites au civil, parce que le coût de la procédure aurait été trop élevé, me limitant à informer le Procureur de la République et la Sécurité Routière, afin qu'avec leurs moyens ils agissent au moins au pénal pour protéger les autres utilisateurs.

    C'est alors qu'il me répond : Il existe une procédure au Civil, Totalement Gratuite, créée en 2002 (vous le saviez, vous ?) qui concerne les réclamations d'une valeur de moins de 4000€.

    On s'adresse directement au Juge de Proximité, sans avocat, et il juge sur dossier (éventuellement se renseigne auprès de spécialistes si son opinion nécessite des connaissances spécifiques ) . Pas d'appel possible.

   

      J'ai alors compris pourquoi j'avais tourné pendant plus de 30 minutes !!!!   

     1er bénéfice : l'information de l'existence de cette procédure que je vous offre en partage.

     2ème : Celui que je présume à venir et qui devrait couvrir largement les réparationnettes envisagées

     3ème bénéfice : Rendre inévitable l'enquête induite auprès du Procureur pour la protection de ceux que je ne connais pas, et de toi aussi peut-être, cher lecteur.

     Je vous tiendrai au courant de l'aboutissement de la procédure, prévoir quand même un certain délai.

 

     Amicales pensées

     Françoise

 

     PS : Ceux qui voudraient avoir connaissance du litige d'origine pourront se reporter à l'article identifié ci-dessous.

              Une preuve de plus que nos différentes aspirations ne nécessitent pas des cloisons étanches mais forment un tout  qu'il nous revient d'harmoniser.

 http://controledegestion.over-blog.com/article-route-dangereuse-constructeur-automobile-irresponsable-55446842.html

 

 

 

 

Partager cet article
Repost0
17 avril 2009 5 17 /04 /avril /2009 21:40
    J'ai voulu transcrire, ce jour, un conte reçu par e-mail et dont j'ai déjà expérimenté l'efficacité.
    En effet, pensant à un litige en cours, j'évoquais déjà mon argumentation, peu charitable, j'en conviens, quand je me suis rappelé ce conte.
   J'ai alors réalisé que je faisais fausse route et j'ai pris d'autres résolutions qui semblent, au moins autant, opportunes et qui présentent le mérite de maintenir sous anesthésie, les oiseaux noirs.
   Simultanément j'ai estimé que je devais partager cet enseignement. Le voilà :

     Les  hommes sont, les uns par  rapport aux autres, comparables à des murs situés face à face.

    Chaque mur  est percé d'une multitude  de petits trous où se nichent des  oiseaux blancs et des oiseaux noirs.
    Les oiseaux noirs, ce sont les mauvaises pensées et les mauvaises paroles.
    Les oiseaux blancs, ce sont les bonnes pensées et les bonnes paroles.
    Les oiseaux blancs, en raison de  leur forme, ne peuvent entrer que dans des trous d'oiseaux blancs, et, il en va de même pour les oiseaux noirs qui ne peuvent nicher que dans des trous d'oiseaux noirs.

    Maintenant, imaginons deux hommes qui se croient ennemis. Appelons-les Youssouf et Ali.   
    Un  jour, Youssouf persuadé qu'Ali lui veut du mal, se sent rempli de colère à son égard et lui envoie une très mauvaise pensée. Ce faisant, il lâche un oiseau noir et, du même coup, libère un trou correspondant.
Son oiseau noir s'envole vers Ali et cherche, pour y nicher, un trou vide à sa forme. 
Si de son côté, Ali n'a pas envoyé d'oiseau noir vers Youssouf, c'est-à-dire s'il n'a émis aucune mauvaise pensée, aucun de ses trous noirs ne sera vide. Ne trouvant où se loger, l'oiseau noir de Youssouf sera obligé de revenir vers son nid d'origine, ramenant avec lui le mal dont il était chargé, mal qui finira par ronger et par détruire Youssouf lui même. 
     Mais imaginons qu'Ali a, lui aussi, émis une mauvaise pensée.Ce faisant, il a libéré un trou où l'oiseau noir de  Youssouf pourra entrer afin d'y déposer une partie de son mal et y accomplir sa mission de destruction. 
    Pendant ce temps, l'oiseau noir d'Ali volera vers Youssouf et viendra loger dans le trou libéré par l'oiseau de ce  dernier.
    Ainsi les deux oiseaux noirs auront atteint leur but et travailleront à détruire l'homme auquel ils étaient destinés. 
    Mais une fois leur tâche accomplie, ils reviendront chacun à leur nid d'origine car, est-il dit "toute chose retourne à sa source". Le mal dont ils étaient chargés n'étant pas épuisé, ce mal se retournera contre leurs auteurs et  achèvera de les détruire.   
    L'auteur d'une mauvaise pensée, d'un mauvais  souhait ou d'une malédiction est donc atteint à la  fois par l'oiseau noir de son  ennemi et par son propre oiseau noir lorsque celui-ci  revient vers lui. 
    La même chose se produit avec les oiseaux blancs. Si nous n'émettons que des bonnes pensées envers notre ennemi alors que celui-ci ne nous adresse que de mauvaises pensées, ses oiseaux noirs ne trouveront pas de place où loger chez nous et retourneront à leur expéditeur.
    Quant aux oiseaux blancs porteurs de bonnes pensées que nous lui aurons envoyés, s'ils ne trouvent aucune place libre chez notre ennemi,  ils reviendront chargés de toute l'énergie bénéfique dont ils étaient porteurs. 
    Ainsi, si nous n'émettons que de bonnes pensées, aucun mal, aucune malédiction ne pourront jamais nous atteindre dans notre être.  
   C'est pourquoi il faut toujours bénir ses amis et ses ennemis. 
   Non seulement la bénédiction va vers son objectif pour y accomplir sa mission d'apaisement, mais encore elle revient vers nous, un jour ou l'autre, avec tout le bien dont elle était chargée.
   C'est ce que les soufis appellent  "l'égoïsme souhaitable". 
   C'est l'Amour de Soi valable, lié au respect de soi même et de son  prochain parce que, tout homme, bon ou mauvais, est le dépositaire d'une parcelle de la lumière divine.  
   C'est pourquoi les soufis, conformément à l'enseignement du prophète, ne veulent souiller ni leur bouche, ni leur être par de mauvaises paroles ou de mauvaises pensées, même par des critiques apparemment bénignes. 

Tierno Bokar, Sage Malien- Afrique 
Bonnes fêtes de Pâques. 
Que les belles énergies de ce moment nous accompagnent
Partager cet article
Repost0
26 février 2009 4 26 /02 /février /2009 15:09
    Certains ont peut -être feuilleté ce livre puis, voyant l'épaisseur de l'ouvrage et observant qu'il est rédigé en vers et non en prose, ont été découragés avant d'en entreprendre la lecture.
   Je le sais, je l'ai eue.... cette impression.
   Et puis, un jour ... j'ai commencé. Amie des Poètes, oblige... au niveau des premières pages. 
   Mais une fois dans le véhicule, non seulement j'ai souhaité poursuivre le voyage mais encore j'ai créé un cahier où j'ai relevé les phrases qui m'avaient interpellée à chaque chapître.
   Ecrites dans les années 40, elles semblent parfois à l'avant garde de notre XXIème siècle, tellement les Vérités Spirituelles demeurent toujours d'Actualité.

Je vous offre un condensé de mes préférences :

1) La matière n'est capable ni de bien ni de mal car son essence est l'inertie...
( si l'homme ne la trafique pas, cela va s'en dire et mieux en le disant)

2) Le mensonge est Peur

3) Pureté signifie "à sa place". L'acte qui n'est pas à sa place est impur.

4) L'eau (ou le vin) n'est pas pour la coupe mais pour ceux qui ont soif.

5) Vivez la Vie au lieu d'imaginer que vous la vivez.

6) Sache d'abord embrasser, après tu pourras voler 
    
7) La grandeur de l'obstacle n'est pas punition mais confiance

8) Ne faites pas de projet avec la tête. Avec la tête, exécutez.

9) Votre chemin n'est pas d'améliorer, il est ce qui n'a pas encore existé

10) L'impossible est la Loi du Nouveau

11) Il n'y a qu'un seul manque. Si tu en trouves beaucoup, tu te trompes.

12) La création est projection. Le corps est donc l'amour devenu matière.

13) L'Obscurité ne résiste pas à la Lumière

14) Dans un gain de blé habitent le Nouveau et l'Ancien. Ne coupez pas. Semez !

 
Et pour ceux qui s'interrogent sur les motifs de notre imperfection humaine intrinsèque et sur les phénomènes conjoncturels qui dérangent notre sérénité :

15) la "voie" est tellement étroite que ce qui est né fini ne peut y entrer

16) Oiseaux engourdis je vous effraie afin que vous voliez

   Enfin celle que je préfère

17) Seule la Joie est sûre. Pour tout il y a une explication, pour la Joie, il n'y en a pas.
Partager cet article
Repost0
23 novembre 2008 7 23 /11 /novembre /2008 07:29

Après l'HUILE FRELATEE, dénoncée aussi par Adam, gestionnaire de notre communauté, cet article ne pouvait être évité.

 

Je le transcris quasiment tel que je l'ai reçu, mes commentaires apparaissant en orange,  et tel que je le crois :

Coup de gueule d'un ingénieur responsable EDF concernant le 20 h sur TF1

 

Merci de faire suivre!

 

Un illuminé ( EDF oblige) nous a donné une série de leçons sur les économies d'énergie.

Nous prenant pour des débiles mentaux profonds ou des séniles précoces, il nous a expliqué qu'en coupant toutes les veilleuses de nos appareils électriques, nous pouvions  économiser 15% de notre consommation.

> Faux, nous économiserions alors 2 à 3%  

Le même nous a expliqué qu'en remplaçant nos lampes traditionnelles par des lampes à économie d'énergie, nous pouvions économiser 30 à 35% d'énergie.

> Faux c'est 4 à 5 % que l'on peut économiser

Il est évident que si la maison était équipée comme celle de l'arrière-grand-père (3 lampes et un frigo de 75 litres) cela serait exact. En effet, la consommation des lampes représente peu en comparaison des, micro-onde, lave-linge, lave-vaisselle, sèche-linge et j'en passe… 

Pour couronner le tout, une brillante journaliste de TF1 a pris le relais et fait le total des économies pouvant être réalisées selon ces critères éclairés :

> 15 % sur les veilleuses + 35% sur les lampes = 50% d'économie d'énergie

(3 + 5 = 8) avec l'effet multiplicateur de l'effectif concerné, même 6%  ce n'est déjà pas si mal

Elle n'est pas allé jusqu'à dire, mais nous (un pluriel peut-être singulier) l ’avons deviné, que demain en suivant scrupuleusement ces instructions, on pourrait arrêter la moitié des centrales électriques !!!

  Nous (les mêmes) avons failli mourir idiots, pourquoi ne nous a-t-on pas expliqué tout ça avant !

 

   En effet, la TF1 girl's nous a ensuite précisé que les 50% de besoins en électricité restants pouvaient être satisfaits grâce à des panneaux solaires qui produisent de l'électricité 'verte'. Elle a illustré son propos avec la photo d'une belle maison équipée d’un petit panneau solaire. Là, j'ai failli chercher une arme, car on n'avait encore jamais vu un niveau de désinformation pareil et une absurdité aussi monumentale.

 En effet, si on se base sur une moyenne de 6 kW, pour un abonnement classique sans chauffage électrique, il faudrait que chaque maison possède 140 m2 de panneaux solaires (coût proche de 90.000 €) : Calculez le retour sur investissement… dans les conditions d'aujourd'hui

Dans le chapitre 'c'est bon pour la planète', il convient d'ajouter qu’on ne sait que faire des panneaux solaires quand ils arrivent en fin de vie car ils contiennent plein de silicium et autres métaux lourds très polluants… Vive la recherche pour que demain existe !

Ne croyez surtout pas que je sois contre les économies d'énergies, je suis à 100% pour quand elles sont réalistes, mais de grâce pas d'intoxication de ce type en pleine heure d'écoute, ça frise l'indécence ou la malveillance. ou la pédagogie pour adultes un peu "demeurés", j'en conviens.

 

Pour continuer dans l'intox, et là je vais en rajouter une couche, connaissez vous Biville sur mer en Seine-Maritime ? C'est un petit village du littoral près de Dieppe, où 6 éoliennes sont récemment sorties de terre. Six engins de dernière génération qui occupent 4 kms de notre littoral normand et dont les pales culminent à 85 m de hauteur. Chaque éolienne à une puissance maxi de 2 mégawatts... quand le vent souffle suffisamment fort. Ce n'est pas grand chose comparé au 2600 mégawatt qui sortent en permanence de la centrale nucléaire voisine, mais c'est toujours ça, surtout quand il fait très froid.

Dommage quand même que cette énergie renouvelable soit si chère et non maîtrisable (4 fois plus chère que celle issue de l'atome), mais ce n'est pas grave puisque EDF à obligation de la racheter à prix fort (ce qui a une répercussion sur le coût facturé au consommateur). En plus, le choix actuel est : Eolienne ou arbres. Sans parler du décor, Eolienne ou purification de l'air, Economie de marché ou - qui n'est pas et- de respect de la nature et de la Vie

 

Mais revenons à nos 6 éoliennes ; durant quelques jours il n'y avait qu'une seule éolienne qui tournait, les 5 autres étaient elles privées de vent ?

Que nenni, du vent il n'y en avait pas depuis plusieurs jours. C'est la nature, l'homme ne lui dicte pas encore sa loi…

 Mais alors, s'il n'y a pas de vent comment expliquer qu'une et une seule des éoliennes tournait ?

> La réponse est très simple : On veut nous faire croire à fond aux énergies renouvelables, alors on n'hésite pas à tricher pour en cacher le mauvais coté. Ben oui, ça ne ferait pas bien pour les habitants de la région qui n'ont pas encore accepté ça dans leur paysage, que de voir toutes les éoliennes à l'arrêt alors qu'il fait – 4°… Donc, tout simplement, on en fait tourner une ...avec un moteur électrique !!! Bien sûr, ça consomme un peu d'électricité, mais il n’y a que la foi qui sauve…( Si c'est vrai, j'ose parler de terrorisme économique )

  

L'électricité dite ‘propre’ sans fumées, sans CO2, sans atome, disponible quand on en a besoin, à un prix qui ne détruise pas les emplois ni notre confort, cela n'existe pas ! Centrales hydrauliques mises à part. Dans 20, 30 ou 50 ans peut être ( Vive la recherche - bis)

 

Ah oui, j'allais l'oublier : j'ai même entendu  "l'innocente Evelyne Délias", nous dire, après sa page météo, "…il ne faut pas mettre trop de chauffage dans la voiture car ça consomme du carburant et c'est pas bon pour la planète".

Evelyne, si tu avais pris des cours de mécanique, tu saurais que le chauffage de la voiture récupère la chaleur de l'eau du circuit de refroidissement du moteur. Cette eau chaude, il faut absolument la refroidir en la faisant passer soit dans le radiateur (qui se trouve derrière la calandre), soit dans le circuit de chauffage de l'habitacle, sinon c'est la mort du moteur ! De plus, si cette eau n'est pas assez refroidie, c'est le ventilateur du circuit de refroidissement qui devra s'en charger en consommant de l'électricité!  Et ça ...'c'est pas bon pour la planète'  par contre. Evelyne, tes compétences en mécanique valant les miennes tu devrais réserver tes impros pour la poésie...

 

On pourrait aussi évoquer les biocarburants, présentés comme carburants verts alors que s'engager dans cette voie, est un désastre écologique et humain à brève échéance : flairant l'aubaine, de grands groupes agro-alimentaires, défrichent en ce moment des forêts entières et remplacent des cultures destinées à l'alimentation humaine par ces plantations destinées à la production de carburant 'vert' : (50% de la production de maïs des USA aura été détournée cette année pour cet usage, d'ou la famine au Mexique, premier acheteur de ce maïs). Vous doutiez vous de cet effet pervers du biocarburant? je n'y avais pas pensé et je vous remercie de me l'avoir fait remarquer.

 

Surtout, surtout, je vous en prie ... INFORMEZ-VOUS !

Et diffusez ce message si cela vous interpelle. 

                      

 

Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : Le blog de Françoise-Louise A - M
  • : Méthode ACC = Apprendre à Choisir la Confiance. Epanouissement personnel et des collectivités où nous intervenons (familiales, sociales, professionnelles)
  • Contact

Profil

  • Psychologie et Communication
  • Me Praticien en PNL. Parce que le défaut de communication est à l'origine de la plupart des conflits, y compris avec soi-même, J'ai conçu la méthode ACC = Apprendre à Choisir la Confiance

Texte Libre

Recherche