Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
14 septembre 2012 5 14 /09 /septembre /2012 07:18

 

Reçue ce jour, comme en cadeau d'Anniversaire, cette "observation" du Poète qui voit bien au-delà de notre ligne d'horizon, ou au-delà des nuages.... Nous percevons la lumière mais, lui, en identifie la source.

 

«Soyez comme l'oiseau, posé pour un instant sur des rameaux trop frêles, qui sent plier la branche et qui chante pourtant, sachant qu'il a des ailes.»
 – Victor Hugo

 

Pensées amicales

 

Françoise

Repost 0
Published by Psychologie et Communication - dans Spiritualité et Conscience Universelle
commenter cet article
3 février 2012 5 03 /02 /février /2012 10:18

Les Contes, histoires qui ont franchi l'épreuve du temps, interpellent depuis longtemps les psychologues, sociologues, ... en tant que modèles possibles à intégrer comme outil dans leur discipline.

 

- La Vision de BETTELHEIM, psychanaliste, où le conte devient le support de l'éducation des enfants et en particulier de la perception du bienfait des comportements louables, au niveau du dénouement. 

 

- La Vision de Jean-Pascal de BAILLEUL où les contes offrent aux adultes un miroir de leur mode d'accomplissement, exigence tout autant de leur volonté intrinsèque que de la Vie pour se perpétuer.

 

Il y a sûrement d'autres auteurs qui ont abordé le sujet. J'ai sélectionné ceux qui ont eu le plus d'influence sur ma recherche.

Le point commun entre les 2 auteurs ci-dessus, que je retiens également, c'est l'intérêt de la facilité avec laquelle le lecteur peut s'identifier au héros.

 

Par contre, il semble évident que les enfants pourraient difficilement se représenter à travers tous les personnages.

Nous les grands, savons cependant que l'humain est complexe. Il peut être super à des moments et faibles en d'autres. Les émotions et le raisonnement sont souvent en compétition pour le choix du comportement ou de l'inertie. 

Enfin, la conjoncture n'est pas neutre.  En ajoutant qu'elle a même sa propre volonté et ses propres modes d'action, on se rapproche de très près de JP de BAILLEUL.

 

Néanmoins, la démarche suivie par cet auteur me parait assez complexe et difficile à vulgariser au bénéfice du plus grand nombre.

Certains verront dans ma proposition, une version simplifiée.

D'autres trouveront que c'est une approche complémentaire ou différente.

A chacun sa Vérité !

 

En attendant voici ma suggestion quant à l'utilisation de ce support :

Le grand principe : Dans les contes, comme dans les rèves, nous sommes Tous les personnages, ou plutôt ils sont tous une dimension de nous-même, son côté pile, comme son côté face.

 

Je propose que l'on se fixe le recours à 4 contes.

De préférence des grands classiques et, comme JP.de B., je trouve que les contes des frères GRIMM sont particulièrement adaptés à cette démarche.

 

 Dans un premier temps, acceptons de faire un effort de lucidité pour regarder en face notre principale préoccupation d'actualité.  Puis :

 

 1) Le premier conte nous offrira, par effet miroir, une vision panoramique de notre parcours intégral. Du point de départ de notre autonomie à la vision du chemin d'épanouissement

 

2) Le deuxième conte, toujours par effet miroir, nous placera en vision zoomée sur l'instant présent et nous donnera des indications sur les réalisations programmables dès aujourd'hui.

 

3) Le 3ème conte nous incitera à entrer en action et nous donnera l'inspiration dont a besoin notre créativité pour s'engager dans une démarche, en conscience que notre partenaire "La Vie" nous accompagnera et accomplira sa part

dans le soutien de notre "programme commun"

 

4) Le 4ème conte se situera au Carrefour où se présentent, en sens non interdits, soit le bon chemin soit des chemins de traverse qui nous permettront d'y arriver si celui-ci semble inaccessible en direct ( lac, forêt,... autres obstacles impliquant un détour mais non une autre destination)

 

     Bien entendu, entre chaque étape, nous prendrons des notes sur les correspondances observées entre l'imaginaire et le réel car cette démarche étant originale, nos croyances habituelles risqueraient bien d'effacer les repères que l'on a utilisés avant que l'on ait eu le temps de les fixer.

 

     Pour le moment, j'expérimente la démarche.

     Les observations déjà recensées sont encourageantes.

     Je vous tiendrai informés du suivi et une fois finalisées les mises au point de cette stratégie, sur le terrain de mes amis toujours volontaires, je vous communiquerai leurs conclusions...Et la mienne.

 

     Agréable journée

 

     Françoise 

 

Repost 0
Published by Psychologie et Communication - dans Spiritualité et Conscience Universelle
commenter cet article
27 mai 2011 5 27 /05 /mai /2011 08:06

Bonjour à tous mes lecteurs de ce blog.

 

J'ai abordé les théories défendues par le Dr HAMMER, de façon plus précise, sur le blog associé à mon ouvrage "Apprivoiser l'Optimisme en 9 étapes" http://choisirlaconfiance.over-blog.com/

 

Baudouin LABRIQUE, psychothérapeute, que j'avais identifié, par erreur, en tant qu'auteur d'une affirmation dont je partageais la pertinence, s'est manifesté.

Je trouve que la discussion que nous avons engagée est très productive et je vous invite non seulement à la consulter mais encore, si vous pouvez l'étayer de vos expériences personnelles, à l'enrichir de vos témoignages.

 

Pour cela je vous communique la référence de ces commentaires auxquels vous accederez d'un clic

http://choisirlaconfiance.over-blog.com/article-medecine-nouvelle-du-dr-hamer---analyse-critique-73701400-comments.html#anchorComment

 

Etant convaincue que chacun n'est pas assez grand pour détenir la vérité toute entière mais que nous sommes tout autant les seuls à pouvoir apporter notre propre pièce du puzzle qui la consitue, votre intervention nous permettra à tous de voir le tableau quasiment intégral.  Je vous invite à cette démarche solidaire.

 

Pensées cordiales

 

Françoise

Egalement gestionnaire du blog

http://controledegestion.over-blog.com/

"Un ceci qui vous expliquera sans doute le cela."

Repost 0
Published by Psychologie et Communication - dans Spiritualité et Conscience Universelle
commenter cet article
12 mai 2011 4 12 /05 /mai /2011 13:00

Il y a quelques jours, j'assistais à une émission "médicale" à la télévision, dont l'objectif était de mettre en garde contre les disciplines charlatanesques qui avaient été fatales à des malades qui avaient suivi leurs directives.

 

A l'appui, des démonstrations (en caméra cachée) des prescripteurs de telles pratiques,un comité de médecins traditionnels en tant que critiques de procédures que le simple bon sens aurait suffi à disqualifier.

Hélas, là où le reportage a dérapé - à mon avis - c'est en acceptant, sans réserve, que les "soigneurs" douteux consultés se proclament disciples du Dr HAMER.

Ils n'étaient disciples que d'eux-mêmes !!!!   Même pas médecins, pour la plupart.

 

Qui était donc ce Dr HAMER né en 1935 en Allemagne ?

Sur le plan de la formation théorique :

  - A 22 ans, il obtient une Maîtrise en Théologie (ce qui laisse présumer que ses aspirations fondamentales relèvent du sens* de l'existence (* signification tout autant que trajectoire)

  - Quelle est donc la place du corps ?  Il se forme alors en médecine et devient Oncologue et Radiologue.

  Par ailleurs, sa créativité débordante au service de l'humain lui permet  d'être l'inventeur d'appareils médicaux quil fera breveter dont le scalpel électrique ...)

  

Le Dr HAMER a soulevé une problématique que je trouve très intéressante et à laquelle je crois :

Un conflit ou un choc évènementiel qui nous prend au dépourvu génère un stress moral qui s'accompagne d'un dysfonctionnement physique pouvant prendre la forme la plus bénigne (on rougit, on pleure, on a des palpitations) à la plus grave qui se développe sournoisement tant que cela lui est possible.

Je conçois qu'il ait été très contrariant pour la médecine traditionnelle ! 

- Qu'elle soit de type organique (dont les industries pharmaceutiques) ou de type psychanalytique (en n'évoquant pas de remonter aux calendes grecques - les patients ne disposaient pas d'ailleurs du temps disponible), privant les praticiens d'une longue série de visites garanties. -

Rien ne prouve, par ailleurs, qu'il ait "exigé" de ses malades l'abandon de la médecine traditionnelle, simultanément.

En fait, J'ai eu l'occasion de voir des médecins traditionalistes renoncer à sauver certains malades en ne leur offrant plus comme prescriptions que celles portant l'étiquette "soins palliatifs". 

En ce qui concerne cette population, le Dr HAMER restait la seule ressource possible, même si incertaine, à finalité "lutte contre la maladie".



Un évènement tragique devait orienter l'évolution de la trajectoire professionnelle du Dr HAMER :

Ce médecin a perdu un enfant et comme toute personne dans une telle situation, il a voulu que cette souffrance ne soit pas stérile et il a trouvé, dans sa propre formation, une ressource.

En fait, après ce drame (Un de ses  fils avait été assassiné)  le Dr HAMER, oncologue de profession, est lui-même atteint d'un cancer des testicules.

Cela s'est produit 3 ans avant sa démarche analytique. Il a certainement dû faire appel aux soins traditionnels qui, dans son cas, ont été efficaces et, de ce fait, il ne pouvait détourner ses patients de prestations médicales classiques quand  les examens de suivi en révélaient l’efficacité, soit-elle provisoire.

Simplement, la médecine soignait les symptômes et le re-règlement du fonctionnement.

Lui il essayait de neutraliser simultanément les causes pour éviter la résistance aux traitements et la rechute.

 

Ses fonctions lui permettant de cotoyer de nombreux cas de malades atteints de cancer, il a établi une corrélation entre le choc psychologique et la manifestation pathologique, pour tous les patients qui ont  accepté de participer à son enquête.

Sur la base de ce constat, il a posé l'hypothèse que la guérison ne pouvait être que globale c'est à dire prendre en compte tout autant la "digestion du traumatisme moral" que la phase "soins de l'organe malade".

Sa réaction prenait en considération tout autant ses connaissances en théologie que celles du domaine de la médecine et de la radiologie médicale. 

 

 La réaction violente des autorités traditionnelles, dont la moindre a été le refus d'examiner son projet de thèse (cas sans précédent) et la pire de lui interdire l'exercice de son métier de médecin et même de l'emprisonner pour près de 18 mois..., a incité toute une population n'ayant pas ses compétences, loin s'en faut,  à se considerer tout autant (in)apte que lui à traiter les cas médicaux de manière "originale" en se disant ses adeptes.

Au point qu'il a dû, lui-même, protéger officiellement sa "découverte" sous le nom de GNM "Germanique Nouvelle Médecine" et identifier une liste de sigles n'ayant aucun rapport avec sa démarche, tels :

Biologie Totale, Biogénéalogie, Décodage Biologique ...

 

Le Dr HAMER a défini ce qu'il appelle "la loi d'airain du cancer."

Celle-ci n'est pas en contradiction avec les conclusion du Pr Henri LABORIT qui avait observé, sur des rats de laboratoire, que la souffrance qui ne peut trouver d'exutoire dans l'action crée des somatisations ou maladies organiques.

Il n'y a pas contradiction mais, à mon avis, il n'y a pas plagia non plus. 

 

Sur ce blog j'ai souhaité exprimer mon indignation quant aux suggestions agressives vis à vis de ce médecin, par une extrapolation intempestive à partir d'exemples particulièrement navrants.

Je donnerai plus de précisions sur le blog http://choisirlaconfiance.over-blog.com/, plus spécifiquement orienté sur les comportements favorables à l'optimisation de nos stratégies psychiques ou psychologiques.



A bientôt

Françoise

Repost 0
Published by Psychologie et Communication - dans Spiritualité et Conscience Universelle
commenter cet article
12 mars 2011 6 12 /03 /mars /2011 08:29

En supposant que le terme "Optimisme" vous semble trop abstrait pour assurer la phase démarrage, le mot Apprivoiser, lui, il est concret.

Très bien. Alors que signifie-t-il pour Vous ?

 

Phase 1 : Observation

Phase 2 : Résolution

 

Je ne me suis pas trompée de blog et ne vais pas vous proposer un cours en controle de gestion.

La preuve en est que les attributions du cerveau gauche ne se limitent pas au service de l'organisation et de l'analyse d'une situation matérielle

 

Je vais même vous proposer de vous rendre sur le blog des amisdespoetes pour y découvrir le balisage de votre réflexion

La preuve en est que les attributions du cerveau droit ne se limitent pas au service de la rêverie sans volonté de créer

 

Cerveau Droit, Cerveau Gauche : Copilotes par Construction.

Que cela ne nous fasse pas oublier que les Pilotes Conduisent mais ne sont pas Décideurs de la Destination ni du Trajet.

 

Mais je bavarde et retarde d'autant le moment de votre Récrée re-créative.

A tout de suite sur : http://lesamisdespoetes.over-blog.com/article-vous-qui-aurez-reserve-pour-le-25-mars-a-ventabren-69135876.html 

puis suivez les indications et nous nous retrouverons du côté de par ici très bientôt

 

Pensées Amicales

Françoise

Repost 0
Published by Psychologie et Communication - dans Spiritualité et Conscience Universelle
commenter cet article
16 janvier 2011 7 16 /01 /janvier /2011 14:56

Il y a l'Histoire et il y a aussi l'Histoire de chacun.

Dans un cas comme dans l'autre, il s'agit d'un chemin de vie, pas toujours ligne droite, pas toujours ascendant.

Néanmoins  les détours ont quand même pour objectif de nous faciliter l'accès au sommet dont nous présumons l'existence puisque si nous y étions déjà nous ne pourrions plus progresser. 

Or il est indiscutable que l'humanité progresse car, même si on a tendance à trouver que le mouvement est lent, l'abolition de la peine de mort nous situe bien loin des arènes sanglantes!

 

Comment avançons nous ?

Le grand manager est le cerveau, hémisphère droit et hémisphère gauche, compétiteurs pour le pire, mais co-pilotes pour le meilleur. A se demander si ce qui est vrai sur le plan individuel ne le serait pas aussi au coeur d'une conscience universelle sur la plan sociétal. (Vous avez dit CG JUNG ?)

 

J'ai développé le thème "cerveau droit-cerveau gauche " sur mon autre blog en lien avec mon ouvrage

http://choisirlaconfiance.over-blog.com/

 

Si ce développement vous intéresse, petit voyage d'un clic sur l'adresse ci-dessus.

 

A l'origine de ces articles ma lecture de "Cerveau droit -Cerveau gauche" de Lucien ISRAEL

 

Pensées amicales

 

Françoise

Repost 0
Published by Psychologie et Communication - dans Spiritualité et Conscience Universelle
commenter cet article
12 décembre 2010 7 12 /12 /décembre /2010 08:49

Juste pour le plaisir.

Mais le plaisir est une récompense.

L'acte gratuit existe-t-il donc ?

Peut-être pas.

S'il n'existe pas c'est que tout acte est générateur de conséquences qui en motivent l'intention.

 

Alors, interessons-nous aux conséquences :

Et choisissons la démarche opérationnelle plutôt que la conventionnelle :

Conséquences pour moi ?    Le mieux : Agir (=1)  ou m'abstenir (= -1) ?  Solutions indifférentes (=0)

Conséquences pour l'Autre (ou les autres) ?   Le mieux : Agir (=1)  ou m'abstenir (= -1) ?  Solutions indifférentes (=0) 

Si la résultante est strictement positive : Agir.

Dans les autres cas, passer à la question suivante :

En maintenant le fonds et en modifiant la forme est-il possible d'obtenir un score positif ?

On travaille alors sur la question : "Comment ?"

 

Et on prépare la bouteille de champagne... à consommer avec modération et avec l'autre s'il est sollicité pour nous aider à résoudre la problématique du moment...car il est évident qu'elle sera résolue

- Soit par le changement VOLONTAIRE de la trajectoire initialement prévue

- Soit par le choix d'un autre mode de locomotion compatible avec l'effectif à emmener jusqu'à satisfaction.

 

A Ceux qui sont déroutés par cette démonstration "mathématique", j'offre un article de consolation sur la route parallèle de mon nouveau blog de psycho positive destiné à accompagner mon ouvrage "Apprivoiser l'Optimisme".

    http://choisirlaconfiance.over-blog.com/

 

A Ceux qui sont frustrés par la simplicité des "mathématiques" utilisés pour la démonstration, j'offre un article de consolation sur la route parallèle de mon autre plus blog, identifié ci-dessous, en allant jusqu'au dernier commentaire et au-delà (le blog du commentateur) : http://controledegestion.over-blog.com/article-raisonnement-et-intuition-au-service-du-management-53017355-comments.html#comment73079062

   

A bientôt

Françoise

 

Repost 0
Published by Psychologie et Communication - dans Spiritualité et Conscience Universelle
commenter cet article
28 janvier 2010 4 28 /01 /janvier /2010 10:37

 

   En effet, dans un monde où nous naissons différents comment concilier les intérêts des uns et des autres de façon à créer une société pouvant être qualifiée de "Juste" ?
   Supposons un gâteau à partager entre 8 personnes : Est-il opportun de créer 8 parts égales ?
   Si on se limite à la logique mathématique on répondra OUI.
   Si on évoque la logique humaine on créera au moins 16 parts de 2 tailles différentes afin que chacun choisisse en fonction de son appétit du moment la part qui lui convient. 
   Et pour que ça marche, on créera une atmosphère de confiance qui permettra aux participants de savoir que leur choix du moment ne deviendra pas une contrainte les obligeant à renouveller le même pour la prochaine fois.
 
   La Justice est donc l'aptitude à n'oublier personne, pas celle de considérer que nos attentes sont standardisées, en extrapolant le plus souvent à partir de celles du décideur, et d'établir des critères de choix, simultanément retenus comme critères de valeur, positionnés sur une échelle unique exprimant le diagnostic arbitraire : "Dis-moi ce que tu aimes et ce que tu sais bien faire,  je te dirai ce que tu mérites et donc ce à quoi tu as droit". 

  Le 14 OCTOBRE est le jour de la Saint JUSTE ... Lune montante, cette année... Donc date opérationnelle pour commencer une action sous les bons auspices de la Justice. 
  Je me suis donc intéressée à des personnages ayant porté comme patronyme Saint Juste ou Saint Just et voilà qui j'ai découvert et que j'ai le plaisir de présenter à certains ou de remémorer à d'autres :

                                                     SAINT JUST(E)

 

       Le 1er, au Vème siècle, environ :  Un vrai Saint, d'après les références chrétiennes

 

      « Sa miséricorde était si grande qu'on l'appelait le Père des pauvres, le protecteur des veuves et des orphelins, le refuge des malades. Il était attentif à tous et sa charité s'étendait à toutes les créatures. »

 

 

            En voici un autre … Peut-être, un autre  (pour Marc, par exemple).

        Celui-ci, au sens chrétien du terme n'est pas plus saint que Saint EXUPERY...Pas moins, non plus


      
« Louis Antoine Léon de Saint-Just
, né à
DECIZE (NIEVRE) le 25 août 1767, auteur de Poésies, Pièces de théâtre et Traités, se distingua pour son intransigeance sous la Terreur 
       Commissaire aux armées, il se montre implacable à l'égard des responsables pusillanimes ou corrompus.
                                                                
        Il fut surnommé « l'archange de la Terreur » ou encore « l'archange de la Révolution ». 

 

  Voici certaines de ses citations :
          Ma préférée :
     « Je méprise la poussière qui me compose et qui vous parle. On pourra persécuter et faire mourir cette poussière !
 
       Mais je défie qu'on m'arrache cette vie indépendante que
je me suis donnée dans les siècles et dans les cieux.» (Fragments)
 
 
        J'aime bien aussi :

 

     « Les malheureux sont les puissances de la Terre : Ils ont le droit de parler en maîtres aux gouvernements qui les négligent. » 
  

      « Pas de liberté pour les ennemis de la liberté. »


      "Il n'y a que ceux qui sont dans les batailles qui gagnent"


      "L'ordre d'aujourd'hui est le désordre de demain"


Extrait de ses œuvres :

 

    Vous comprenez, dans ces conditions pourquoi j'aime bien le 14 Octobre... 
     
    A très bientôt.  
    Amicalement
    Françoise - L.         

Repost 0
Published by Psychologie et Communication - dans Spiritualité et Conscience Universelle
commenter cet article
28 octobre 2009 3 28 /10 /octobre /2009 06:13
"Le St Esprit ne souffle pas forcément dans les tuyeaux qu'on lui présente"

Cette phrase, entendue un jour, prend tout son sens à la lumière du vécu.
Elle demeure la lueur d'espérance qui entretient notre joie, carburant de Vie et "GPS", quand nous devons avancer temporairement dans le brouillard.

Je pourrais la traduire par :
La Vie demeure notre protection et notre alliée, si ce n'est de manière évidente, de manière paradoxale. 
Pour comprendre le "Comment", qu'il nous appartient de réaliser, abandonnons la passivité dans laquelle nous enfermerait notre désir de comprendre les "Pourquoi" ou "Pourquoi moi " car nous n'en n'avons pas les capacités. 
Celles-ci nous seront apportées par les réponses trouvées au "comment".
Par ailleurs, ne soyons pas inquiets par la justesse du choix de nos initiatives. L'important c'est d'en prendre.
La Vie se charge de la conjoncture qui en optimisera les effets et en fera les meilleures décisions du moment.

Si vous pouvez, aujourd'hui, m'accorder la confiance qui vous permettra de croire que cette affirmation est valable dans tous les domaines, considerez que votre "véhicule" est prêt.
N'essayez pas de le pousser, même si on vous aide, car il vous suffit de tourner la clef (retrouvée) du contact. 
C'est infiniment plus facile et plus efficace.

Contact  avec Amour.  Et d'abord avec celui que vous vous devez. 
Il est, en effet, un principe auquel personne ne peut déroger : Etre autant exigeant vis à vis de soi-même qu'envers les autres.
Pour commencer, dans les domaines qui demandent le moins de moyens matériels et de connaissances acquises par voie d'apprentissage (à ne pas confondre avec expériences) : l'Amour et le Respect.  
Toute tentative pour l'éviter (ce principe) nous y ramène soit en douceur (si on comprend rapidement) soit de façon plus violente
(si c'est le seul moyen de nous protéger d'un comportement qui nous serait nuisible, voire fatal).
Une façon d'éduquer que nous connaissons mais qu'il nous faut souvent, pour notre propre service, reconnaitre pour Re-connaître. Re- Co- Naître.

Solidairement Vôtre
Françoise -L.
Repost 0
Published by Psychologie et Communication - dans Spiritualité et Conscience Universelle
commenter cet article
22 septembre 2009 2 22 /09 /septembre /2009 10:29
Et si ce constat donnait exactement la preuve du contraire ?
   Tant que nous sommes imparfaits, notre liberté ne peut être que limitée... s'il existe bien une autorité de tutelle !

   J'ai conçu cette histoire écologique (oh combien !), sous forme de chansonnette, en souhaitant que si son raisonnement ne vous atteint pas, son résonnement vous parvienne tel un écho plus ou moins amplifié suivant votre sensibilité du jour.

                 Pauvre Pommier

    Dans un jardin potager
    Il n'y a pas d'arbre fruitier
    Pourtant un jour, j'ai rencontré
    En cet endroit là un Pommier.

          Que fais-tu ?
          Te caches-tu ?
           Raconte-nous tout ça, veux-tu ?

     Dans ce jardin potager
     Je suis venu me réfugier
     Nul ne saura m'y reprocher
     D'avoir incité au péché.

           Que dis-tu ?
           Pourquoi crois-tu
           Que la mémoire, ici, s'est tue ?

    Dans les jardins potagers
    Seul le labeur peut s'exprimer
    Les historiettes du passé
    Par là, tous les ont oubliées.

          Penses-tu
          Que la vertu
          Dans le travail est superflue ?

   Laisse moi donc m'isoler
   Poète, tu m'as dérangé.

  
 Surtout ne sois pas désolé
   
Je ne suis qu'un pauvre pommier.

                    
  Mon ami,
                      Je t'en supplie
                      Cesse de vouloir expier
                      Car c'est la Vie
                      Qui t'a choisi
                      Pour écraser la vanité

                      Mon ami,
                      C'est bien ton fruit
                      Qui a cassé l'Eternité
                      Mais a jailli
                      Dans ses débris
                       L'ETINCELLANTE  EGALITE .


A bientôt

Françoise-L.
Repost 0
Published by Psychologie et Communication - dans Spiritualité et Conscience Universelle
commenter cet article

Présentation

  • : Le blog de Françoise-Louise A - M
  • : Méthode ACC = Apprendre à Choisir la Confiance. Epanouissement personnel et des collectivités où nous intervenons (familiales, sociales, professionnelles)
  • Contact

Profil

  • Psychologie et Communication
  • Me Praticien en PNL. Parce que le défaut de communication est à l'origine de la plupart des conflits, y compris avec soi-même, J'ai conçu la méthode ACC = Apprendre à Choisir la Confiance

Texte Libre

Recherche